91. — Des leçons de l’Histoire

Le régime iranien actuel déplairait fortement à Washington, lit-on ici et là. L’Histoire se répète et la déchiffrer est toujours riche d’enseignement.

Ainsi, il est bon de rappeler que les USA furent, en 1953, les instigateurs d’un coup d’Etat en Iran (opération TP-Ajax, étiquetée plus tard « action de politique étrangère des Etats-Unis »), menée militaire qui permit de renverser le premier ministre Mohammad Mossadegh, l’homme qui avait nationalisé le secteur pétrolier.

Ce coup d’Etat conduit par la CIA visait à réinstaurer le pouvoir du sha Mohammad Reza Pahlavi, affaibli par son premier ministre, lequel, quelque temps auparavant, avait dissous le Parlement. Washington remit en deux jours cinq millions de dollars au général Fazlollah Zahedi, nommé très vite premier ministre par le sha, et versa force argent aux journaux américains et iraniens afin qu’ils ternissent la réputation de Mossadegh. Ainsi s’ouvrait un boulevard devant les USA pour la conclusion de nouveaux accords pétroliers.

Mohammad Mossadegh mourut en résidence surveillée près de Téhéran en 1967. Considéré en Iran comme un héros national, les autorités islamiques au pouvoir depuis 1979 se sont cependant toujours gardées de lui rendre hommage en raison de ses convictions laïques.

Etats Unis ! Singuliers Etats Unis qui, soutenus par leurs alliés, renversent les pouvoirs stables et laïques du Proche et Moyen Orient, alors qu’inévitablement s’y répand le chaos et que s’y installent des pouvoirs religieux ! Singuliers Etats Unis dont la dernière victoire militaire remonte à 1945 et qui n’ont, depuis, cessé de voir virer au fiasco toutes leurs interventions à l’Etranger ! Singuliers Etats Unis qui auraient pourtant tant à faire chez eux avec leurs pauvres, leurs obèses et leurs analphabètes…

Post Comment

CAPTCHA *