admin

  • Hiver (Vacances de février ou d’). — Reprise du blog le 4 mars.

  • 115. — De l’amitié aventureuse

    115. — De l’amitié aventureuse

    Du roman de José Giovanni, Les aventuriers (1960), deux films furent tirés. Le premier, signé de Robert Enrico (1967), garda le titre du roman ; le second, réalisé par José Giovanni lui-même, prit pour titre La loi du survivant (1967). Si le mot fraîcheur peut-être accolé à un film, c’est bien à celui de Robert Enrico.…

  • 114. — Du fédéralisme européen

    114. — Du fédéralisme européen

    Afin d’inciter les Français à adhérer à la nouvelle Europe (la maastrichienne), Jacques Delors, entre autres sottises, déclarait en 1992 dans un entretien au Nouvel Observateur : « Avec l’euro les produits de première nécessité seront moins chers, les prix baisseront. ». On sait ce qu’il est advenu de cette perspective idyllique (« Au lieu du rose horizon, l’abominable…

  • 113. — D’un insoumis

    113. — D’un insoumis

    A Daniel Cohen. Au fond, seuls les réfractaires, seuls les irréguliers sont dignes d’intérêt. André Gide fut l’un d’eux, lui qui écrivit en février 1946 : « Le monde ne sera sauvé, s’il peut l’être, que par des insoumis ». Rappelons que l’écrivain exerça une influence énorme sur toute une génération d’intellectuels – disons celle qui précéda la…

  • 112. — De l’invitation au voyage

    112. — De l’invitation au voyage

    Dans le monde moderne, les appels au voyage sont légions ; parfois même, au delà de l’encouragement, c’est l’injonction que nous rencontrons. Voyager, c’est être de son temps ; c’est aller dans le sens du progrès et de la modernité ; un peu comme opter pour une Europe fédérale ou voter pour un jeune président ultra libéral. Plus…

  • 111. — De l’Underground

    111. — De l’Underground

    Même si l’on associe l’Underground à New-York, on se doit de préciser qu’il naît véritablement à Paris autour des années 1900. Même les grands mouvements comme le futurisme italien, le suprématisme soviétique ou le mouvement Dada de Zurich arrivent à Paris entre les premières manifestations du Bal Nègre et les débuts du jazz. Ce n’est…

  • 110. — D’un acteur du sacré

    110. — D’un acteur du sacré

    En cela semblable à son confrère Jacques Dufilho, pas de séparation chez Michaël Lonsdale entre la foi (le catholicisme) et la vocation (le théâtre, le cinéma) – il est vrai que, dans les deux cas, foi ou vocation, il s’agit d’appel (« vocare »). Rajoutons à cela une sorte de puissance sereine et une forme de douceur…

  • La République des Pyrénées – Décembre 2018

    La République des Pyrénées – Décembre 2018

    Article de Bruno Robaly dans le quotidien « La République des Pyrénées » – 3 décembre 2018 le lien : www.larepubliquedespyrenees.fr/2018/12/03/bienvenue-chez-les-penseurs-voyous,2478210.php

  • Henri-François Rey essayiste, Les sentiers de l’utopie

    Henri-François Rey essayiste, Les sentiers de l’utopie

    Editeur : Les éditions Orizons – Durant les décennie 60-80, la voix d’Henri François Rey compta dans la vie littéraire française. Après des débuts  dans le milieu de l’écriture cinématographie (Rey retape des scénarii), ses premiers romans sont couronnés (La fête espagnole, Prix des Deux Magots en 1959, Les pianos mécaniques, Prix Interrallié en 1962, tous deux…

  • 109. — De la réalité des choses

    109. — De la réalité des choses

    Le citoyen ordinaire, sans doute à cause de son inculture, est incroyablement naïf et crédule. D’ailleurs, l’oligarchie n’enfile aucun gant pour le traiter avec supériorité et mépris : c’est un « pauvre con » (Sarkozy), un « sans-dents » (Hollande) ; il fait partie de « la France d’en bas » (un premier ministre de Chirac), de la France de « ceux qui ne…