Mis en avant

  • Portulans,  carnets Mai 2015 – Mai 2018

    Portulans, carnets Mai 2015 – Mai 2018

    Raymond Espinose, dans ce troisième volume de Carnets, nous fait partager sa passion pour la littérature. Mais aussi un goût de la liberté et un combat spirituel constants, pour l’émancipation de l’individu. Gourmand, dans les relations humaines, de la singularité de l’être, il exalte l’individualisme, surtout s’il est culturel, et ce depuis qu’il a découvert…

  • La réponse faite à Mona

    La réponse faite à Mona

    Mo­na, ce pour­rait être la pas­sante, celle qu’on eût ai­mée ; la fu­gi­tive beau­té, celle qui porte notre jeu­nesse en al­lée : les an­nées soixante et soixante-dix, les nuits blanches de Mont­pel­lier, ses rues éc­ra­sées d’été, les ca­fés, les iv­resses étu­diantes, les li­b­rai­ries, la lec­ture d’Apol­li­naire et de Vian, la plage, les paquets de Gi­tane…

  • Henri-François Rey essayiste, Les sentiers de l’utopie

    Henri-François Rey essayiste, Les sentiers de l’utopie

    Editeur : Les éditions Orizons – Durant les décennie 60-80, la voix d’Henri François Rey compta dans la vie littéraire française. Après des débuts  dans le milieu de l’écriture cinématographie (Rey retape des scénarii), ses premiers romans sont couronnés (La fête espagnole, Prix des Deux Magots en 1959, Les pianos mécaniques, Prix Interrallié en 1962, tous deux…

  • Espinose - PlusJamaisNullePart

    Plus jamais nulle part

     Éditeur :  Sous ALEXIPHARMAQUE éditions – Collection : Les Narratives  Résumé : Dans l’at­tente d’un ren­dez-vous, peut-être déjà manqué, peut-être sim­p­le­ment dif­fé­ré, Serge Fou­ras­tié pro­mène, déa­m­bule en ville. Le temps per­du de l’at­tente fa­vo­rise l’évo­ca­tion du pas­sé, cet autre temps per­du ; quand les lieux de la déa­m­bu­la­tion, rues, ca­fés, ter­rasses, sont aus­si au­tant de lieux de…