Du silence

Le contemplatif connaît la richesse que procure le silence. Il a appris, dans le recueillement, à apprécier son charme et à jouir de sa beauté. Mais l’homme de méditation est devenu un être rare – sinon d’exception. Aussi, constatons beaucoup plus modestement que, dans ce monde d’agitation et de bruit, le silence est dispensateur d’équilibre intérieur et de repos intime. Un proverbe venu d’Orient exprime magnifiquement cet état de fait : « Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors mieux vaut te taire ». Grand bon sens de ce précepte. Même Zarathoustra, ce sage prêchant la volonté, l’action et le surhumain en reconnaît les bienfaits : « Se taire longtemps est une bonne chose pleine de joie. »

Certes, on pourrait penser que certaines circonstances font obstacle à la pratique du silence. La polémique par exemple. Ernst Jünger, dans une lettre adressée à son frère Friedrich-Georges a écrit un fort beau passage à ce sujet. Outre que le goût de la controverse s’efface avec l’âge, dit l’écrivain allemand, le silence est sans nul doute la meilleure attitude à adopter, car l’esprit de polémique est toujours stérile, quand il n’est pas une perte de temps. Et Julien Green, dans son Journal avoue pratiquer un même comportement : « Comme il est plaisant de ne pas répondre, de laisser mariner ! »

Il peut arriver, de même, que l’on se sente contraint de faire silence devant l’incompréhension de tous. Ainsi Baudelaire, « arrêté devant l’effroyable inutilité d’expliquer quoi que ce soit à qui que ce soit » (« Préface à la première édition des Fleurs du Mal »). Au-delà de la polémique, peut advenir l’attaque frontale. Existe, en effet, cette sorte d’individus qui n’hésite pas à agresser verbalement autrui, à écrire des mots d’une malveillance parfois difficilement supportable. Certes, il est, dans ces cas-là, difficile de ne pas répondre à ce qui n’est autre qu’une forme de violence. Ici se rappeler alors le mot judicieux que Morand adressa à Chardonne (de mémoire) : en de telles circonstances, « le silence, ce n’est certes pas la victoire, mais c’est l’honorabilité dans la défaite, ce qui est bien aussi. »

Nietzsche, dans son Zarathoustra, a beaucoup parlé du « lumineux silence ». Pour lui, il est arme de protection (« pour que personne ne puisse voir jusqu’au fond de moi »), mais pas seulement. Le silence est ce qu’il y a de mieux en matière d’enseignement (« Tu ne parles pas : ainsi tu enseignes ta sagesse »). De plus, les grands événements de notre vie terrestre ne sont-ils pas liés à « nos heures les plus silencieuses » ? Enfin, indépassable pour le philosophe, est le silence vécu loin des hommes, dans la nature amie : « O bienheureux silence autour de moi ! O senteurs pures autour de moi ! O comme ce silence aspire un souffle pur à pleins poumons ! O comme il écoute ce silence bienheureux ! »

4 Comments

  1. Pierre C.
    Pierre C. 19 octobre 2016 at 22 h 15 min . Reply

    Nous devons, ici, remercier Raymond Espinose d’avoir rompu le silence pour laisser éclore ses réflexions éclairantes à son sujet; nous avons aussi pris plaisir à se promener en bonne compagnie, Baudelaire, Nietzsche, Morand.
    Faire voeu de silence, de manière définitive… quelle aventure intérieure ! Quelle folie ! Quelle joie ! Sauf pour Blaise Pascal qui a pu écrire : « Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie  »
    À présent, je me tais, n’étant pas certain que ma prose soit plus belle que le silence !

  2. Tania Lorandi
    Tania Lorandi 25 octobre 2016 at 17 h 11 min . Reply

    Il n’y a qu’un silence poétique, une métaphore qui en évidence une autre : le bruit de l’être humain. Le bruit qu’il fait, le bruit qu’il entend.
    Et puis il y a la musique, le seul silence audible s’il égale le chant des oiseaux.

  3. Sylvain Fourcassie
    Sylvain Fourcassie 25 octobre 2016 at 18 h 39 min . Reply

    Non, non, Tania ; on en redemande

    1. Tania Lorandi
      Tania Lorandi 26 octobre 2016 at 12 h 44 min . Reply

      – Garçon, un autre verre de silence pour Sylvain ! Mettez ça sur mon compte !

Post Comment

CAPTCHA *Captcha loading...