Mauvaises nouvelles de la liberté

espinose-mauvaises-nouvelles-liberte

 Éditeur : 

 Résumé :Dans ce vaste supermarché qu’est devenu la planète, les coeurs purs » chantés par Caussimon se font désormais rares : se laisser envoûter par le chant des sirènes, corrompre « pour une poignée de dollars », entraîner par une pensée dominante de plus en plus dévoyée, est plus aisé que d’entrer en résistance et d’opposer à la déliquescence des temps la force du refus

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.